Casino News

The Slotfather Part II, la suite en vaut-elle vraiment la peine ?

lundi, 24 avril 2017

Fin mars 2017, l’éditeur Betsoft a surpris tout le monde en sortant sa toute dernière création. En effet, il s’agit de la suite de la machine à sous The Slotfather, qui avait provoqué une vague d’enthousiasme général. Dans ce contexte, il y a deux solutions. Soit le nouveau jeu est à la hauteur du premier, soit on a affaire à un véritable flop. De quel côté se range The Slotfather Part II ? C’est justement ce sur quoi nous nous sommes penchés !

Bestoft est l’un des rois de l’iGaming. Peut-il se tromper sur toute la ligne avec The Slotfather Part II ?

Les dernières machines à sous de l’éditeur de génie a beaucoup plu au public. Sin City Nightset Fafa twins ont remporté un franc succès, même si les thèmes étaient connu par cœur des joueurs de la première heure. Avec d’excellents graphismes et de belles animations colorées, ces deux machines à sous reflètent bien l’état d’esprit du développeur.

L’arrivée de The Slotfather Part II fait un peu sombre dans le tableau plein de joie que les derniers jeux apportaient. Cependant, ce n’est pas un mal, car on sort d’un univers un peu naïf pour flirter de nouveau avec l’idée du danger et des graphismes aussi réalistes qu’humoristiques. En un mot comme en cent, cela fait plaisir de voir ce type d’iSlot après un voyage au pays généralement édulcoré de Betsoft !

Comparé au premier opus créé par Betsoft, qu'est-ce qui change vraiment sur l'i-Slot The Slotfather Part II?

Cette machine à sous 3D à 5 rouleaux comporte 243 lignes de paiement et même si elle rappelle furieusement sa grande sœur, on note tout de même quelques différences subtiles. En effet, les symboles, qui faisaient beaucoup plus référence à l’Italie dans le premier volet, sont maintenant un peu plus diversifiés dans le second.

« Cette machine à sous 3D à 5 rouleaux comporte 243 lignes de paiement et même si elle rappelle furieusement sa grande sœur, on note tout de même quelques différences subtiles. »

Pour vous accompagner dans le jeu de The Slotfather Part II, on trouve le portrait du mafioso qui ressemble au personnage de Don Corleone interprété par Marlon Brando dans « le Parrain ». C’est, bien entendu, celui qui vous rapportera le plus ! Le moins lucratif est un cadre artistique de la Tour de Pise, et vous aurez aussi un verre de whisky accompagné d’un généreux cigare, et des liasses de billets ou des scènes de jeu de poker. On regrette un peu cet arrière-goût italien qui se ressentait dans chacun des symboles du premier opus !

Les fonctionnalités de The Slotfather Part II sont indéniablement meilleures que dans le premier volet !

Les différentes fonctionnalités d’une machine à sous, c’est comme les bonus sur un casino en ligne. S’il n’y en a pas, tout a moins de saveur. Heureusement, The Slotfather Part II n’est pas avare en bonus et non seulement, ils sont nombreux, mais en plus, ils sont généreux !

Le classique symbole Wild est sous forme de coffre débordant d’argent et de bijoux. Pour obtenir des tours gratuits, il vous faudra obtenir plusieurs symboles Scatter. Ils prennent l’apparence d’un camion bleu. Évidemment, plus vous en obtenez, plus vous gagnez de tours gratuits (jusqu’à 20 !).

Les « bonus gangster » sont des symboles qui s’étendent sur tout un rouleau, et avec trois portraits différents, vous pouvez en plus activer un mode « gangster » qui sera encore plus rémunérateur ! Aussi, c’est la tradition sur les jeux Betsoft, vous pouvez remettre tous vos gains en jeu grâce à la fonction « Double or Nothing ».

C’est incontestable, même si la machine à sous the Slotfather Part II rappelle sa grande sœur, le gameplay est différent, et les fonctionnalités beaucoup plus divertissantes et rémunératrices ! C’est un carton plein pour The Slotfather Part II, mamma mia !